Publié dans Ils ont dit

L’AMOUR A DISTANCE

L’amour est une chose complexe, mais ajoutez à cela le facteur distance, et tout devient beaucoup plus compliqué !
Il existe diverses façons et surtout situations qui nous ont amenés à vivre une relation de loin. Il se peut que l’être aimé déménage, aille à l’étranger pour ses études/son travail, que vous l’ayez rencontré en vacances, ou encore que votre liaison soit issue d’une rencontre sur internet ! Quoi qu’il en soit, la distance peut être le reflet fatidique du dicton :  » loin des yeux, loin du cœur « , ou dans quelques rares peut transcender cet amour. Je m’explique.
Dans le premier cas, rien de bien difficile à imaginer. Même si les pigeons ont été remplacés par la rapidité de la poste, le téléphone ou Internet, il n’en demeure pas moins que les sentiments eux, n’ont pas évolué en circonstances. Passer du temps à rêver  de l’autre devient vite fatigant. Tout d’abord, vous appelez votre alter ego et tout se passe bien. Puis vous vous rendez vite compte que ce ne sera jamais la même chose qu’en vrai. On ne sait plus quoi se dire, mais en même temps, on n’ose pas raccrocher ! Puis très vite, le manque de l’autre qui renforçait votre amour se transforme en une vive frustration. Exit les belles illusions, vous avez envie de vous bercer de concret. Toucher l’autre, le sentir, échanger des choses en vrai avec lui ou elle, partager du REEL ! Ces moyens de communication derniers cris un temps chéris deviennent vite synonymes d’échec et de souffrance. Ils vous renvoient malgré vous à ce que vous ne pouvez avoir. Tout en paradoxe, ses liens avec l’autre vous montrent vite le non – lien apparent ! La phase de détachement s’amorce alors tout doucement. On s’éloigne, on n’a plus rien à se dire, les sentiments s’évaporent… Jusqu’au jour fatidique où l’on prend conscience que l’autre n’est que le reflet d’une illusion nourrie pendant des semaines, mais qu’au final, une illusion doit rester ce qu’elle est : éphémère. La rupture est donc inévitable.
Il y a bien sûr les cas où ça marche ! Certains se diront donc que si des couples survivent à l’épreuve, pourquoi pas eux, et voudrons connaître la recette miracle ?! Il n’y a malheureusement pas de règles d’or. Bien sûr, on peut vous conseiller de donner régulièrement des nouvelles, surprendre l’autre par des petites attentions… Mais en réalité, chaque situation est unique et l’on n’en connaît pas la fin. Pourquoi alors, certaines histoires marchent, et nous prouvent que la relation à distance n’est pas un mythe !
Il faut au départ deux personnes profondément attachées l’une à l’autre. Celles-ci doivent avoir la force mentale de supporter la distance, et combien d’entre vous peuvent s’en targuer ? 5 %… ??!! Mais relativisons aussi la chose. Car la distance peut se créer même en habitant sous le même toit. De plus, la distance peut aussi bonifier une histoire, comme du bon vin. Les concernés n’ont pas d’autres choix que d’échanger intellectuellement et spirituellement, et non pas physiquement. Ils se découvrent alors sous un jour bien plus intime et profond… Ils découvrent des choses qu’un couple  » ensemble  » aurait peut-être mis un an à délier. La distance peut paradoxalement, rapprocher. Les deux parties s’accrochent encore plus, leurs sentiments sont encore plus forts ! Pourtant, il devient vite évident que le désir  » de la chair  » (loooool) prend un jour ou l’autre le dessus. De plus, une histoire se fortifie avec le temps et les projets qui l’entourent. Deux personnes loin de l’autre ne construisent pas tant de choses que ça.
Pas de secrets, donc. Une relation à distance survit grâce à l’espoir de vivre un jour ensemble. Elle ne peut donc s’éterniser. Quelques semaines, quelques mois, peut-être quelques années… mais elle se terminera : par une rupture ou fin plus heureuse, des retrouvailles.
Donc la recette serait la suivante :
– une grande pincée d’amour
– un bol de patience
– une grande dose de persévérance
– le tout assaisonné de projets
Pas de secrets, à moins de personnalités exceptionnelles, un couple survit à la distance lorsqu’il a posé une date où enfin il sera pour de bon réuni, ou le cas échéant, grâce à des rencontres régulières.
Il arrive que certains couples à la personnalité forte ne supportent pas d’être souvent ensemble, car cette situation entraîne des conflits ! Pour eux, la distance est la porte de secours qui permet à leur histoire de perdurer. Étrange dites-vous ?!! Oui et non… En tout cas, peut-on réellement parler d’amour dans ces cas là ? L’amour n’est-il pas textuellement la réunion de deux êtres, sur tous les plans ?!
La réponse à la question ; une relation à distance, possible ?
OUI !!! Si celle-ci ne dure pas éternellement à distance !
 
Bonne lecture ^^
 
Ndey Fatoo
Publié dans Ils ont dit

Pourquoi les mecs nous trompent?

On aura beau me raconter tout ce qu’on voudra, les couples fidèles, ça n’existe pas. Je n’y crois pas … enfin, c’est mon avis et il n’engage que moi bien sûr !!!
Dans un couple, il y a toujours des accidents de parcours, des aventures sans lendemain, à un moment particulier de l’histoire du couple. Et neuf fois sur dix (donc tout le temps), c’est le mec qui trompe allègrement, qui va voir ailleurs, qui joue les serial séducteurs (n’est – ce pas messieurs?). Il vous jure que vous êtes le seul, l’unique amour de sa vie, mais il n’hésite pas à s’offrir des aventures sans aucune culpabilité. Il se montre capable  » d’aimer  » plusieurs femmes à la fois, par contre, il est incapable de choisir, et encore moins de quitter. Il y en a même qui ne peuvent se résoudre à s’attacher à une seule personne, alléchés qu’ils sont par l’infinie possibilité de conquêtes qu’il peuvent faire. C’est difficile à accepter, mais vous êtes (tous) comme ça !!!
Alors qu’on se rassure une bonne fois pour toutes : nous n’y sommes pour rien. Ca n’a rien à voir avec vous, les filles, ni même avec moi, alors inutile de culpabiliser. La plupart des mecs sont prisonniers de leur virilité. Ils sont empêtrés dans le piège du pouvoir, de la compétition masculine que nous avons (hélas) tendance à sous – estimer, mais dont l’infidélité est le principal symptôme.
Comment un mec peut – il assurer à sa moitié qu’il l’aime et la tromper? Vaste question.C’est le même mec qui va se montrer doux, tendre et prévenant avec vous, mais dès qu’il va se retrouver seul avec ses copains, il va se la jouer macho, crâneur, prétentieux : l’ange et le démon. Rassurez-vous, il est sincère quand il vous jure qu’il vous aime. Il vous respecte en temps que compagne ou épouse. Mais il pense avoir un droit de propriété sur vous et il s’autorise des libertés que bien sûr il ne vous accorde pas à vous (ah si? veinardes!!!) Il est capable de dissocier le plaisir de l’amour, sans se sentir infidèle.Elle n’est pas belle la vie?
Alors des excuses, il s’en trouve. Il va voir ailleurs pour éviter la routine, éviter de ne plus avoir envie de sa copine. Ca pimente. Et quand il rentre à la maison tout penaud, il est ravi de la retrouver. Il a peur de s’ennuyer avec le temps. Tromper sa femme,c’est fuir l’ennui (pour les deux…!), se réveiller, éviter le ronron du couple. A l’inverse des filles qui, elles, ont exactement les mêmes désirs et envies que les mecs, mais ont une plus grande capacité à gérer leurs fantasmes et à maintenir leur désir en rêvant en secret de Brad Pit ou de Georges Clooney … Le risque, dans tout ça, c’est de tomber amoureux …de sa femme … et de ses conquêtes. Il y en a qui rêvent de faire des enfants à tout le monde : femme et maitresses! Et qui le font sans aucune gêne !!! Alors je vous le dis, les mecs sont faibles. Ils sont infidèles parce qu’ils ont besoin de se rassurer ou de faire les fanfarons devant les copains, de communiquer avec eux. Ils sont fragiles affectivement. Ils voudraient que leurs femmes les croient fidèles, mais que leurs amis les voient grands séducteurs.
Alors comment ne pas souffrir quand on découvre que notre mec, celui en qui on a une confiance aveugle et absolue, nous trompe et nous ment? Faut – il lui rendre la pareille? Impossible de répondre à ça, tout dépend de notre capacité à encaisser et/ou à pardonner. On souffre toujours et on est toujours terriblement déçue. Mais il faut quand même savoir une chose essentielle. Bien que votre mec vous trompe, vous restez l’unique amour de sa vie. Même en allant voir ailleurs, il vous aime toujours. Alors est – il plus important de le garder ou de le perdre, de le quitter? Essayons de le comprendre, sans pour autant lui pardonner … Mais je ne veux pas dire par là qu’il faut accepter toutes les maîtresses et toutes les rivales, ah ça non !!!
Neu Feu Keu
Publié dans Ils ont dit

Pourquoi on ne peut s’empêcher de fouiller dans les affaires de son mec ?

Chéri est sorti acheter du coca, on est restée, la flemme de sortir ! Tiens tiens, il a oublié son téléphone portable ! Et si j’y jetais un petit coup d’œil, juste un tout petit…

Ça arrive souvent comme ça. Votre mec est sorti en laissant son portable allumé en évidence. Ou il a laissé son compte facebook connecté sur l’ordinateur, ça nous brûle… On a envie de regarder, de fouiller, regarder les photos, les messages, pour voir comment il se comporte avec les autres, s’il nous cache des choses, surtout à propos des autres filles. La jalousie est bel et bien là, tapie dans l’ombre. S’il nous a trompée en le gardant secret, on devrait pouvoir trouver la preuve dans ses textos ou ses mails facebook, habituellement secrets pour vous, mais là, on a l’occasion de pouvoir tout voir. Certaines poussent même le vice à lire toutes les conversations msn de son mec ! Le contraire arrive aussi… Si vous aviez déjà des soupçons sur sa fidélité, que vous le soupçonnez d’aimer les maigres alors que vous êtes ronde, vous vous dites que c’est un bon moyen de vérifier.

Donc vous craquez, et laissez votre curiosité s’exprimer. Et c’est plutôt malsain, vous le savez, sinon pourquoi vous cachez vous pour le faire ? Car vous savez très bien que c’est un genre de violation de l’intimité, et que ça veut dire que vous n’avez pas confiance en votre jules, et c’est pas cool. Si vous n’avez pas confiance en lui, laissez le tomber, c’est pas la peine ! Vivre remplie de jalousie dès qu’ il reçoit un message, vous allez vous laisser emporter et ça risque vite de virer à l’obsession. Vous fouillez ses poches, son téléphone, les photos de son ordinateur, ses mails facebook, vous n’arrêtez plus. Cela peut carrément virer à l’obsession. Et si votre mec s’en rendait compte, vous seriez super mal à l’aise, et lui aussi, mais pas uniquement, il serait énormément déçu et triste que vous ne croyiez pas en lui, et cela risquerait de créer une brèche dans votre couple, pouvant aller jusqu’à la rupture.
De plus, si vous découvrez que votre copain vous a effectivement trompée, ou fait tout autre acte qui ne vous plaît pas du tout, dur dur ! Vous êtes furieuse, mais aussi dans une très mauvaise position ! Vous brûlez d’envie de l’appeler immédiatement et de lui montrer la preuve de son délit, mais vous hésitez. Pourquoi ? Parce que vous êtes fautive aussi, moins c’est sûr, mais vous avez tout de même trahi sa confiance, et fais un truc pas joli joli, vous n’avez pas respecté son intimité. On a tous le droit d’avoir des choses secrètes, quand elles ne mettent pas en branle les principes de fidélité et d’amour bien entendu. Mais chéri n’a pas forcément envie que vous soyez au courant d’exactement tous ses faits et gestes. N’inventez pas de scénario invraisemblable pour justifier le fait que vous soyez tombée accidentellement sur le sms de Sandra. Dites lui la vérité, si vous pensez que son acte vaut bien la trahison que vous aussi lui avez infligée. Et s’il vous prend la main dans le sac et que vous n’aviez rien découvert, vous voilà dans la panade, et il aura le droit de vous en vouloir.
Be careful les filles !!!
Publié dans Ils ont dit

Là où tout a commencé …

Une petite Sénégalaise à Dunkerque

Dunkerque??? Késako? Ca se trouve en Angleterre? En Allemagne? Aux Pays – Bas? Nooooooooooooooooooooooon… En France!!!C’est fou le nombre de fois que les gens m’ont dévisagée bizarrement quand, me demandant quelles études je fais, je réponds que je suis dans une école de commerce, ils s’attendent à ce que je leur dise HEC, EDHEC, EM LYON … et j’en passe… Meuhhhh non, je réponds calmement l’ISCID (Institut Supérieur de Commerce International de Dunkerque) en les fixant droit dans les yeux et m’attendant à l’exclamation étouffée qui s’en suit inévitablement.

Eh oui, chui à Dunkerque et alors??? Ca ne fait pas de moi une demeurée, loin de là. J’ai fait mon choix et je l’assume… Et je dois subir un véritable interrogatoire digne de Colombo: «Qu’est – ce qui t’a emmenée là – bas??? Tu aurais pu aller dans une école de commerce beaucoup plus cotée… Vu ton profil, tu aurais pu faire ceci ou cela ou encore cela…»

C’est fou ce que les gens sont inspirés quand il s’agit de critiquer les choix des autres et de penser pour eux. Ils sont vraiment des champions, ma parole!!!

J’ai fait deux années de classe préparatoire option économique à l’ISM (Institut Supérieur de Management) de Dakar, et au terme de la 2e année, toute la promotion devait aller passer les concours d’entrée aux grandes écoles de commerce à Paris. Déjà que mon niveau en maths était proche de -∞, l’idée que je puisse arriver à décrocher une école relevait du quasi – miracle. Mais obstinée et têtue que je suis, je me suis dit si les autres y arrivent, pourquoi pas moi??? Et me voilà qui m’envole pour Paris, avec des cahiers pleins les valises, décidée à réviser jusqu’à la dernière minute. Mon papa qui m’y a devancée, est super stressé et aux petits soins pour «Yaye Boye». J’adopte la zen attitude, ce qui est loin d’être le cas bien sûr, je le rassure en lui disant que tout va bien, et que j’aurai au moins une école, il le faut …

Le concours se passe bien, trooop bien même, j’ai trop la confiance. Les résultats d’admissibilité sortent, je n’ai aucune école, je dis bien AUCUNE!!! Mais le lendemain des premiers résultats, un vendredi, devaient sortir les résultats de trois autres écoles, à savoir Grenoble Ecole de Management, l’ESC Pau et l’ISCID. Pour Grenoble, c’était mort, Pau n’en parlons pas, pour l’ISCID aussi, je me disais que ça l’était, parce que je n’avais pas réussi à être admissible à d’autres petites écoles. Mais ohhhh surprise, on m’envoie un message sur msn pour me dire d’aller voir les résultats. J’y vais la mort dans l’âme, en me disant que je n’aurai rien de toutes les façons. Mais que vois – je??? Mon nom écrit noir sur blanc… Je ne peux y croire!!!

Rien que pour ça, pour ces instants de joie, ce ouffff de soulagement, je dois une fière chandelle à l’ISCID et au ch’nord, qui m’ont permis de concrétiser mon rêve, celui d’étudier dans une école de commerce…

C’est vrai que ce n’est pas la Côte d’Azur, il ne fait pas tous les jours 30° à l’ombre, mais c’est mon «chez – moi»… Je me suis totalement intégrée, j’adore l’école, j’adore mes camarades, bref c’est vraiment tout ce que j’espérais. Mais je reconnais qu’au début, ça ne le faisait pas du tout, je pestais en me disant que j’avais le don de me fourrer dans des situations inextricables, que j’avais singulièrement le don de faire l’opposé de ce que le commun des mortels faisait… Mais au finish je dis ALHAMDOULILAHI!!! Et quand le découragement et le désespoir pointent le bout de leur nez, je repense à tous ces moments qui m’ont amenée jusqu’ici, et je me dis que je ne suis pas arrivée jusqu’ici par hasard…

J’aurai pu tout aussi bien me trouver dans mon cher pays le Sénégal, qui me manque tant, et être en train d’écrire ces lignes, mais Dieu a voulu que je sois là dans le Ch’nord pour partager ma modeste expérience avec vous!!! Surtout à vous mes frangins et frangines du Sénégal, croyez en vous, profitez de la chance qui vous est offerte d’être au Sénégal pour réaliser de grandes choses. L’avenir de notre pays est entre nos mains!!! There’s no place like home laniou wakh!!!!!

Au terme de ce petit article, qui je l’espère, vous a plu, il faut retenir qu’il faut toujours croire en ses rêves, quels qu’ils soient, même si le chemin pour y accéder est parsemé d’embûches… Si NFK a pu le faire, pourquoi pas TOI???

Publié dans Ils ont dit

FEMME D’AUJOURD’HUI

Toi la femme au coeur pur

fidèle et généreuse

tes chagrins, tes coups durs

t’ont rendue lumineuse…

Tes moment de détresse

ne t ‘ont pas désarmée

tu te bats et sans cesse

tu es déterminée

à vouloir être heureuse

contre vents et marées

tu sors plus victorieuse

plus forte que jamais…

Tu puises au fond de toi

tout l’Amour que tu as

tu le fais fructifier

car tu sais le semer,

Même si sur ton visage

tant de larmes ont coulé

il n’y a pas de ravages

car tu sais rester vraie

Tu as su te confier

à des gens qui t ‘aiment tant

tu inspires le respect

car tes mots sont décents

et tes pensées si belles

qu’il faudrait être odieux

pour juger celle que DIEU

relève dans la grêle

une femme admirable

courageuse et capable

de savourer la vie

même s’il fait lourd et gris…

Elle a l ‘intelligence

de dire que l’importance

est celle que d’exister

et d’être celle qu’elle est.

Publié dans Ils ont dit

PAPA MTK ♥

PAPA ❤

Quatre lettres pour exprimer l’être particulier que tu es pour moi

Protecteur, grand, fort, tous les superlatifs ne suffiraient pas pour exprimer ce que tu représentes à mes yeux …

Que n’aurai – je donné pour redevenir le petit être tout fripé que tu portais précautionneusement? La petite fille joufflue que tu écoutais si patiemment babiller? Quand je repense à ces années insouciantes, à l’époque où je m’asseyais sur tes genoux et où mes jambes ne touchaient même pas terre, mon coeur s’emplit de mélancolie, car ces moments sont des moments en OR, gravés à l’encre indélébile dans ma mémoire.

Yaayou Baayam ❤ Cela veut tout dire … Littéralement  » la mère de son père « , comme tu le dis si souvent, ce statut ne me donne en aucun cas le droit à l’échec, j’en ai conscience.

Je te décrirai comme VIOLENT et SENSIBLE.

* VIOLENT : de par ta pugnacité, ta rigueur extrême, ton sens du devoir, ton exigence incommensurable (surtout en ce qui me concerne :)), ton amour du travail bien fait, ton perfectionnisme extrême (une simple saisie de texte relevait de l’horreur pour moi, car je devais m’y reprendre une bonne dizaine de fois, pour que tu daignes me dire que ce n’était  » pas mal « ).

* SENSIBLE : de par ta capacité à t’émouvoir facilement face aux aléas de la vie, de ta faculté à donner sans compter pour contenter ta famille et tes amis, à verser des larmes face à la perte d’un être cher …

D’aucuns me parleront du Complexe d’Oedipe, d’autres d’une admiration sans limites. Je leur rétorquerai que c’est de l’AMOUR. L’amour le plus pur, le plus fort, le plus vrai, le plus véritable qu’il ait été donné d’éprouver.

A toi qui est plus qu’un père : mon ami, mon guide, mon alter ego, mon interlocuteur favori pour les discussions interminables dont tu as le secret … Comme tu le dis si souvent,  » Allah nama Allah joxx jeukeur boula nourou comme ça nga nopalou  » ❤

J’aurai voulu que tu sois immortel, que tu sois avec moi toute la vie, mais ce moment fatidique que l’on appelle la MORT, je ne veux pas y songer. Je prie juste que tu vives jusqu’à voir de tes propres yeux l’accomplissement de toutes les prières que tu as formulées.

MTK ❤ NFK Parce que c’est TOI

Parce que c’est MOI

JE T’AIME ❤
* A TOUS CEUX QUI AIMENT LEUR PAPA <3<3<3 *

Publié dans Ils ont dit

Dix bonnes astuces pour avoir de l’audace

1) Fixez – vous un objectif clair et bien défini : sachez où vous vous dirigez, donnez – vous les moyens de réussir, ne considérez pas les obstacles qui vous barrent la route; et enfin, dites – vous qu’il n’y a aucune raison pour que toutes vos entreprises ne soient couronnées de succès.
2) Etablissez un plan d’action, qui constituera toutes les étapes nécessaires à l’obtention de ce que vous désirez le plus.
3) Prenez l’apparence de quelqu’un de (très) sûr de lui : travaillez le ton de votre voix, votre élocution, soignez votre tenue vestimentaire, votre démarche …
4) Cherchez dans votre entourage quelqu’un qui vous soutient, vous comprend …
5) Formulez des demandes précises, avec naturel, comme si cela allait de soi que l’on vous satisfasse (ce n’est pas de la manipulation, mais ça n’en est pas loin).
6) Regardez comment font les autres et … faites le contraire !
7) Restez aimable et courtois, mais ne vous souciez pas du  » qu’en dira – t – on « , qui vous retardera et vous fera douter de vos (réelles) aptitudes.
8) Commencez par de petits défis, histoire de vous tester.
9) Et puis … voyez grand !!!
10) Et surtout … SOYEZ VOUS – MEME !
Allez hop, prêts? Partez !!!