Qui n’a jamais rêvé d’être une STAR? Pas moi en tout cas … Qui n’a pas souhaité secrètement vouloir se livrer aux questions des journalistes avides de tout savoir sur nous? D’être habillé (e) par les plus grands couturiers du monde entier, être invité (e) aux soirées et aux grandes premières où se côtoie le gratin des people?
Encore une fois, j’aimerai bien être épiée partout où je passe et être constamment suivie par une meute de paparazzis.
L’être humain est naturellement avide de gloire et de reconnaissance. Les strass et les paillettes, tout le monde voudrait en avoir sa part, aussi infime soit – elle.
Qui n’a jamais, une fois enfermé dans sa chambre, mimé une représentation, un défilé, une chanson avec une cuillère ou un téléphone comme micro?
Une fois qu’on a grandi, les considérations deviennent toutes autres. Aujourd’hui, quand je feuillette des magazines people comme Closer, Public ou encore Be, je me dis que la célébrité, ce n’est assurément pas pour moi. Parce que être connu, ça implique bien des choses, des choses comme :
– Se faire reconnaître partout où l’on va : ça me dérangerait beaucoup. Car il y a des jours où je suis d’une humeur de chien. Je n’ai aucune envie de parler, encore moins de sourire à qui que ce soit, ma voisine de table, la caissière à l’épicerie ou encore des amis. Je suis dans ma bulle, les écouteurs bien vissés aux oreilles et je ne veux pas être dérangée. Je suis juste neutre, froide, distante avec tout mon entourage. Etre connue m’obligerait à sourire et à être aimable tout le temps (pauvres Jay – Z et Beyoncé !!!)
– Savoir gérer tout ce que l’on raconte sur nous : je trouve cela très dur. Rien que le fait de passer devant des gens et qu’ils se mettent à rire me met hors de moi; alors quant à voir ma photo étalée dans la presse du monde entier, je ne pourrais jamais le supporter. C’est la raison pour laquelle les stars tiennent le coup comme elles peuvent : avec la drogue, l’alcool, les tranquillisants à forte dose … Ca fait pitié, vraiment !!! Non, la célébrité n’apporte pas le bonheur; mais du rêve (éphémère), mais pas le bonheur.
– Etre connu, c’est un travail difficile : riche et célèbre? Non, pas toujours. Certains gagnent leur vie avec plusieurs millions dans leur compte bancaire, mais il y a des jours où l’on ne nous propose plus aucun scénario, aucun contrat publicitaire et où la dèche s’installe. Alors quand tu te fais reconnaître constamment et que tu ne peux même pas garantir que tu vas pouvoir payer ton loyer, ça ne doit pas être évident !!!
Et foncièrement, je n’ai pas cette soif de gloire. Même si j’ai un petit côté Bling Bling (les bijoux en abondance, les lunettes XXL et tout le reste), je n’ai pas envie à tout prix qu’on me reconnaisse pour ce que je fais et accomplis. Je ne suis pas timide certes, mais ça doit être vraiment inconfortable d’être en permanence sous les spotlights, de devoir se maquiller juste pour aller à la garderie chercher son bébé, faire des courses … Mais j’imagine qu’ils finissent tous par s’y habituer …
Et il y a aussi le fait que je ne survivrai pas à la gloire, puis à l’oubli. Beaucoup deviennent des  » has been  » après leur minute de gloire.
Et vous, pourriez – vous être une star? Seriez – vous à l’aise?
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s