Publié dans Ils ont dit

Là où tout a commencé …

Une petite Sénégalaise à Dunkerque

Dunkerque??? Késako? Ca se trouve en Angleterre? En Allemagne? Aux Pays – Bas? Nooooooooooooooooooooooon… En France!!!C’est fou le nombre de fois que les gens m’ont dévisagée bizarrement quand, me demandant quelles études je fais, je réponds que je suis dans une école de commerce, ils s’attendent à ce que je leur dise HEC, EDHEC, EM LYON … et j’en passe… Meuhhhh non, je réponds calmement l’ISCID (Institut Supérieur de Commerce International de Dunkerque) en les fixant droit dans les yeux et m’attendant à l’exclamation étouffée qui s’en suit inévitablement.

Eh oui, chui à Dunkerque et alors??? Ca ne fait pas de moi une demeurée, loin de là. J’ai fait mon choix et je l’assume… Et je dois subir un véritable interrogatoire digne de Colombo: «Qu’est – ce qui t’a emmenée là – bas??? Tu aurais pu aller dans une école de commerce beaucoup plus cotée… Vu ton profil, tu aurais pu faire ceci ou cela ou encore cela…»

C’est fou ce que les gens sont inspirés quand il s’agit de critiquer les choix des autres et de penser pour eux. Ils sont vraiment des champions, ma parole!!!

J’ai fait deux années de classe préparatoire option économique à l’ISM (Institut Supérieur de Management) de Dakar, et au terme de la 2e année, toute la promotion devait aller passer les concours d’entrée aux grandes écoles de commerce à Paris. Déjà que mon niveau en maths était proche de -∞, l’idée que je puisse arriver à décrocher une école relevait du quasi – miracle. Mais obstinée et têtue que je suis, je me suis dit si les autres y arrivent, pourquoi pas moi??? Et me voilà qui m’envole pour Paris, avec des cahiers pleins les valises, décidée à réviser jusqu’à la dernière minute. Mon papa qui m’y a devancée, est super stressé et aux petits soins pour «Yaye Boye». J’adopte la zen attitude, ce qui est loin d’être le cas bien sûr, je le rassure en lui disant que tout va bien, et que j’aurai au moins une école, il le faut …

Le concours se passe bien, trooop bien même, j’ai trop la confiance. Les résultats d’admissibilité sortent, je n’ai aucune école, je dis bien AUCUNE!!! Mais le lendemain des premiers résultats, un vendredi, devaient sortir les résultats de trois autres écoles, à savoir Grenoble Ecole de Management, l’ESC Pau et l’ISCID. Pour Grenoble, c’était mort, Pau n’en parlons pas, pour l’ISCID aussi, je me disais que ça l’était, parce que je n’avais pas réussi à être admissible à d’autres petites écoles. Mais ohhhh surprise, on m’envoie un message sur msn pour me dire d’aller voir les résultats. J’y vais la mort dans l’âme, en me disant que je n’aurai rien de toutes les façons. Mais que vois – je??? Mon nom écrit noir sur blanc… Je ne peux y croire!!!

Rien que pour ça, pour ces instants de joie, ce ouffff de soulagement, je dois une fière chandelle à l’ISCID et au ch’nord, qui m’ont permis de concrétiser mon rêve, celui d’étudier dans une école de commerce…

C’est vrai que ce n’est pas la Côte d’Azur, il ne fait pas tous les jours 30° à l’ombre, mais c’est mon «chez – moi»… Je me suis totalement intégrée, j’adore l’école, j’adore mes camarades, bref c’est vraiment tout ce que j’espérais. Mais je reconnais qu’au début, ça ne le faisait pas du tout, je pestais en me disant que j’avais le don de me fourrer dans des situations inextricables, que j’avais singulièrement le don de faire l’opposé de ce que le commun des mortels faisait… Mais au finish je dis ALHAMDOULILAHI!!! Et quand le découragement et le désespoir pointent le bout de leur nez, je repense à tous ces moments qui m’ont amenée jusqu’ici, et je me dis que je ne suis pas arrivée jusqu’ici par hasard…

J’aurai pu tout aussi bien me trouver dans mon cher pays le Sénégal, qui me manque tant, et être en train d’écrire ces lignes, mais Dieu a voulu que je sois là dans le Ch’nord pour partager ma modeste expérience avec vous!!! Surtout à vous mes frangins et frangines du Sénégal, croyez en vous, profitez de la chance qui vous est offerte d’être au Sénégal pour réaliser de grandes choses. L’avenir de notre pays est entre nos mains!!! There’s no place like home laniou wakh!!!!!

Au terme de ce petit article, qui je l’espère, vous a plu, il faut retenir qu’il faut toujours croire en ses rêves, quels qu’ils soient, même si le chemin pour y accéder est parsemé d’embûches… Si NFK a pu le faire, pourquoi pas TOI???

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s