Deux (petites) semaines au Sénégal auront suffi à me convaincre que décidément mon pays est la contrée de toutes les controverses, de tous les excès, mais aussi celle où les mentalités ne bougent pas d’un iota. Loin de moi l’idée de jouer à la petite snobinarde, la  » toubab  » ou encore l’assimilée qui renie ses origines et j’en passe, mais c’est juste qu’après deux longues années passées loin de mon pays, je pensais que certains comportements et attitudes n’y existaient plus, mais j’ai vite déchanté. 
Il est vrai que j’étais super excitée à l’idée de ces vacances, car il était vraiment temps d’y retourner, histoire de me ressourcer et de me reposer après un stage plus qu’éreintant qui m’a littéralement vidée; mais il s’en est passé des choses qui m’ont poussée à me dire que Sunugal deug deug dafa dense !!!
Je m’explique. Le jour de mon arrivée, sitôt mes valises posées et que j’eus dit bonjour à toute la maisonnée (papa, maman …), je me suis dit que j’allais prendre un bain avant d’aller dire bonjour aux voisins et autres. Mais telles des abeilles, un monde fou a commencé à converger chez moi qui pour me voir, qui pour m’assommer de questions … Et dire que je venais d’arriver !!! 
Et ce fut un ballet incessant jusqu’à la nuit tombée. Ce qui m’a le plus énervée, c’est le  » seurithie  » que l’on me demandait tout le temps, les cadeaux que j’ai ramenés.  » Ana sama seurithie  » semblait être leur phrase préférée. C’était à mourir de rire !!! Comme si durant deux ans, je n’ai fait qu’amasser des liasses d’euros que j’allais leur distribuer impunément !!! Mais j’étais partie pour étudier et non pour travailler !!! Mais quand je le leur expliquais, tous me regardaient avec des yeux ronds, ou même pire s’offusquaient et poussaient le culot jusqu’à dire que je ne suis pas généreuse. Non mais oooohhhhh, qu’est – ce qu’il ne faut pas entendre? Comme j’étais fatiguée de m’entendre réclamer le  » seurithie  » à chaque fois que je croisais quelqu’un, je répétais invariablement  » étudiante dou andi seurithie  » pour avoir la paix. Mais n’empêche, certains s’obstinaient. 
La deuxième chose qui m’a poussée hors de mes gonds, c’est la façon dont les gens me dévisageaient. Bien qu’ayant vécu plus de 20 ans au Sénégal, et n’étant partie (je me répète) que deux ans, je n’étais pas moins qu’une  » étrangère  » … Je mets un short et c’est le scandale !!! Je m’empressais de rentrer chez moi pour me changer, afin d’éviter le lynchage oculaire mdrrrr !!! Il est bien vrai qu’on était en période de Ramadan, mais il faisait chaud aussi et je n’allais quand même pas sortir voilée pfff !!!
Et il suffisait que j’ouvre la bouche pour que les gens se mettent à guetter un imperceptible accent français, un roulement de rrrr que j’évitais au maximum, mais je ne pouvais les empêcher de commenter.  » Mais Ndèye Fatou dééé toubab la tekk bopamm, dégg nga nimouy woxé?  » En tout cas …
Je pensais vraiment que les mentalités avaient changé, on est en 2010 quand même !!! Mais je me suis rendue compte que les Sénégalais ont toujours ce complexe de la personne qui débarque de l’étranger, et sont prompts à la critiquer, même si celle – ci est la plus naturelle du monde. Ils trouveront le moyen de lui dénicher 10 000 défauts. Même si au début ça me faisait mal, je m’en foutais pas mal après, car quoi que je fasse ou dise, ce n’était que quolibets et moqueries 😦
Mais il n’y a pas que des côtés sombres dans ces vacances. Elles ont aussi été l’occasion de voir que mon pays a évolué, tant du point de vue des infrastructures (les divers chantiers de Sa Seigneurie Me Abdoulaye Wade, dont la Statue de la Renaissance que j’ai beaucoup appréciée, les routes …) que des restaurants et autres lieux branchés (Opium, 5ive, Radisson Blu, Sea Plazza …) …
Elles m’ont aussi permis de voir des personnes avec qui je parlais depuis longtemps, de nouer de solides amitiés, de voir mon papounet thiam ❤ et ma petite famille ❤
Autre précision : svp arrêtez d’envahir une personne qui est sur le départ, car cela la pousse à oublier la moitié de ses bagages à la maison !!! Merciiiiiiiiiiiiiii beaucouppppppppppppp ^^
Bonne lecture té bou léén ma dooor ^^
Eneffe Keiiiii
Publicités

7 réflexions sur “Cey Sunugal … Mo dense dééééé !!!

  1. A mon avis les mentalités Sénégalises ont plus que évoluées durant toutes ces annèes ou tu dis avoir été abroad. Les poux sont peut-être à chercher sur ta tête (lool) ! Le problème vient forcément de toi. On a également été à l'aventure comme toi, retourné au bled le temps d'un séjour comme toi et on a pas eu les pseudos problèmes mondains que tu sembles déplorer ici. Bien au contraire ! C'est plutôt sur des aspects infrastructurels que l'on se plaind généralement mais trés rarement sur des aspects sociaux ou même relationnels.C'est qu'en bien même bizarre que nous autres "étudiants" issus de la banlieue de surcroit n'ayons pas eu TOUS ces soucis de "seurithie". A mon avis, tu parles d'une secte en particulier et non des Sénégalais en général. Tes parents Touks maybe qui sait, car je vois mal tes voisins de Mariste ou je ne sais où s'adonner à "un ballet incessant jusqu'à la nuit tombée" pour te balancer un "Ana sama seurithie"! De toute façon tu ne peux pas avoir un tableau cohérent du Sénégal car ta tête est déjà remplie d'a priori. N'est-ce pas toi qui disait déjà que Sénégal doyneu seuk, que ce n'est pas un environnement pour toi ! Xpdrrrrr

  2. C'est le sénégal, n'est qu'un échantillon du monde, ou il faut un tout pour le faire. saches qu'un départ pour l'étranger fait de celui qui le fait un potentiel inconnu. la tradition également pèse également de tout son poids, c'est la raison que les prochesse croient actionnaires à chaque retour d'un voyageur. la seule façon de bouger les choses est de ne pas répéter les actes de nos proches que nous jegeons indisposants. Mais il faut faire attention car nous n'aimons pas qu'on constate nos vérités. c'est de l'hypocrisie mais c'est comme ça au Sénégal. nous préférons souffrir en silence ou rouspéter en cachette et lyncher ceux qui ose aborder certains sujets tabous pour rien

  3. Anonyme est bien sévère, je trouve. Le Sénégal socialement parlant est " méti" , k tu y vives ou pas. Je suis sénégalaise, j'ai vécu 17 ans là bas, ce sera toujours mon Chez Moi mais il y aura tjrs des gens (pas que les Touks) qui me feront me sentir mal à l'aise par des remarques qu'ils ne trouveront jamais blessantes. "Ki toubab leu legui" et bien d'autres…ou rien que le fait de te juger avt même que tu ouvres la bouche, ça peut être pesant. La seule défense, très chère NFK (en tt cas, ça marche pr moi) est le Silence. "Ana sa ma seurithie?" Réponse: "Un petit rire en les regardant droit dans les yeux". La personne la plus tenace te lâchera la grappe bien vite. Mais bon, quoi qu'on puisse en dire, c'est quand même notre Sunu Gaal et sans tous ces petits trucs qui dérangent ou font sourire, ce ne serait pas Home Sweet Home ♥

  4. @ Anonyme 1 : c'est justement cette hypocrisie et ces faux – semblants qui me mettent hors de moi … C'est pourquoi, quitte à me faire taxer de " toubab et de fausse émancipée ", louma beug waxx waxxko …@ Anonyme 2 : j'essaierai le " silence ", mais ça va être chaud, car j'ai toujours la répartie au bout de la langue mdrrrrr ^^

  5. en tout cas moi j'ai été heureux de te voir khamouma nak…. et de toute facon comme tu as le franc parler tu peux simplement dire amouma ou indiwoumako ou tout bonnement diokhoma wone loumako dieundé… et tant pis pour les pensées néfastes…. facon surement que niom takhounioula wone nieuw senegal

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s