Publié dans Ils ont dit

Bloggo Ergo Sum (je blogge, donc je suis !)


Je ne suis pas sûre que le terme ‘ blogger ‘ puisse trouver sa place dans le dialecte latin, ni que Descartes cautionnerait mes écrits, que dis – je les errances et les délires de mon esprit; toutefois, si j’ai besoin d’une philosophe pour étayer les sujets de mes articles, je sais pertinemment où le trouver.


J’imagine que vous avez saisi la teneur de mes propos. Je ne sais pour quelles raisons obscures, le fait de tenir un blog, m’a toujours donné l’impression d’exister au sens fort du terme.

Peut-être que c’est dû au fait de mettre à nu des pensées, des réflexions, des émotions, face à des personnes qui ne sont confrontées à celle que je suis qu’au travers de mes écrits et non pas de ce que je suis au quotidien.

Les quelques personnes qui me lisent, ne me connaissent d’ailleurs qu’au travers d’un écran et d’un clavier. Malheureusement !!!
Je ne pense pas être si différente dans mes écrits que dans mes comportements dans la vie au quotidien, c’est bien pour cela d’ailleurs que ce blog est connu d’une grande partie de mes proches et de ceux qui me  côtoient au quotidien (c’est pas pour ça qu’ils viennent le lire d’ailleurs), parce que je pense être quelqu’un de vrai (sans fausse modestie !)

Le fait est, qu’à l’écrit, tout ce qui m’embarrasse et m’oppresse dans la réalité, s’évapore et me libère totalement des mes inhibitions, de mes complexes, de cette peur constante du rejet par les autres parce que je suis loin de rentrer dans les critères des magazines de mode et attendus par la masse, et que quelle que soit l’image que je reflète autour de moi, finalement j’en souffre énormément.
Ici, cette crainte du rejet, je ne la connais pas. Voilà pourquoi le fait de tenir un blog, de m’exhiber au travers les mots me donne tant la sensation d’exister à part entière, sans artifice.

Du plus loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé noircir des pages, avec le temps et les évolutions, j’en suis arrivée à partager ses écrits. Non pas que je considère ce blog comme un journal intime, mais plus comme un lieu de partage, où je me livre à coeur ouvert, sur ce que j’aime, sur ce qui m’émeut, ce qui m’agace, et échanger des points de vue, parce que l’échange est une chose qui nous apprend sur ce qu’on est et sur les autres.

Au fil des écrits, j’ai rencontré par ces échanges de mots des personnes fabuleuses, avec lesquelles des liens se sont tissés. Et au fil des mots, des articles, je me dis qu’il y a encore de belles personnes à rencontrer. J’espère avoir le plaisir que ces échanges se prolongent dans le temps pour fortifier des liens déjà existants.
Voilà, c’est pour toutes ces raisons que quand je blogge, je suis.



Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s