Publié dans Ils ont dit

Ces petits riens qui font un grand bonheur …

Parce que la vie a l’art de se foutre de nous et d’enchaîner uppercut sur uppercut, il existe des petits riens qui la rendent plus supportable, et somme toute belle.

~ Le sourire d’un enfant : je n’ai jamais pu résister devant le sourire d’un enfant (ayant des dents ou pas). Cette innocence, cette candeur que je lis dans ses yeux me (re) donne foi en l’à – venir (délibérément en deux mots).

~ Le nom papa / maman qui s’affiche sur mon téléphone : rien qu’à entendre leur voix, tous mes soucis s’annihilissent comme par magie.

~ Passer des heures au téléphone avec une amie : c’est bien connu, les filles aiment papoter des heures, pendues au bout du fil. Pas étonnant que tous mes téléphones (ou presque) ne durent jamais plus de deux ans ! Car quand on passe quotidiennement plusieurs heures à parler chiffons, sorties, tendances, bouquinages et bien sûr gossips, ça a (enfin sur moi) un aspect (requinquant) que je ne peux expliquer. En tout cas, pas ici 🙂

~ Faire du shopping : croyez – le ou pas, le shopping a des vertus thérapeutiques.
Loin de moi l’idée d’encourager la pratique des achats compulsifs, mais la prochaine fois que vous aurez un coup de barre, sortez faire les magasins … Ca marche à coup sûr !

~ S’offrir une bonne coupe / pot de glace : ça, c’est le remède infailliblissime contre le cafard, le stress, la déprime … En un mot, les vicissitudes de la vie. La sensation de bien – être qui nous envahit (tous) quand la glace fond dans la bouche est résolument sans commune mesure avec aucune autre.

~ Bouquiner : se pelotonner sous sa couette (de préférence quand il fait moche), un livre entre les mains, une musique douce en sourdine = bonheur et évasion assurés !
Pour moi, rien ne vaut un bon livre, ne faire qu’un avec son ou ses personnages, être tenu en haleine par une intrigue passionnante, et si c’est une bio, connaître un peu plus intimement la personne dont on lit l’histoire.

Je concluerai par cette phrase, qui à chaque fois que je l’entends, me fait rigoler. Elle est somme toute crue, mais elle est V.R.A.I.E : ‘ life’s a b*tch with big boobs, so u gotta f*ck it before it does’.

Bonne lecture peep’s !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s