C’est connu, je suis accro au Coca et je ne me soigne pas ! Le matin au réveil, quand les uns carburent au café, les autres au thé ou encore au lait, moi je me  » shoote  » au Coca ! Ceux qui ne me connaissent pas, ouvrent toujours des yeux ronds comme des soucoupes quand ils me voient déambuler avec mon mug rempli à ras bord de Coca pétillant. Après tout, c’est de de la caféine, non? Piètre excuse que voilà, mais je n’ai rien trouvé de mieux pour expliquer mon addiction …

Il me faut quotidiennement deux à quatre verres de Coca pour être bien fraîche et dispose. Ce qui fait une bouteille de 2L tous les deux jours … Inquiétant me direz – vous, but I cannot and I don’t wanna help it ! J’ai coutume de dire que  » j’ai soif de Coca « , ce qui m’attire moqueries et quolibets en tous genres …

Mais, à qui devons – nous ce si délicieux breuvage? A un Américain bien sûr ! J’ai l’impression que tout ou presque a été inventé par eux, c’est quand même abusé ! Ils ont juste compris avant tout le monde que l’essence même de l’existence réside dans la création. Une oeuvre, quelle qu’elle soit, donne une vie éternelle à son propriétaire, même si celui – ci n’a pas eu l’opportunité de récolter les fruits de son labeur.

John Stith Pemberton, ça vous dit quelque chose? Je suis sûre que non. C’est à ce pharmacien américain originaire d’Atlanta que l’on doit le Coca.
A l’origine, il s’agissait d’une boisson à base de caféine, de noix de cola, de sucre et d’extraits végétaux. Cette boisson a été créée pour aider à lutter contre les problèmes gastriques et elle était commercialisée sous l’acronyme de French Wine, car elle contenait aussi des traces d’alcool. Alcool qui sera enlevé et remplacé par de l’eau gazeuse, diluée aux autres composants, ce qui fait pétiller la boisson.

Devant le succès que rencontre la boisson, qui, rappelons – le, était un médicament et non pas un soda, Pemberton s’associe avec Frank Robinson, afin de mettre en place la Pemberton Chemical Company et déposer la marque Coca – Cola.

C’est ainsi que The Coca – Cola Company s’est faite connaître un peu partout dans le monde. En plus d’être fortement apprécié pour son goût unique, le Coca a aussi des propriétés aphrodisiaques, tonifiantes et anti – douleur (notamment les maux de ventre). Il permet aussi de lutter contre la sensation de nausée.

Pour les inconvénients, j’ai lu plusieurs fois qu’il serait cancérigène, car une molécule qu’il contient, le 4 – Méthylimidazole (4 – MEI) et qui lui donne sa couleur caramel pourrait favoriser le cancer. D’un autre côté, l’acide phosphorique favoriserait la formation de l’insuffisance rénale. Par ailleurs, une personne qui en boit beaucoup est sujette à des insomnies chroniques (je comprends maintenant la cause de mes troubles du sommeil et de mon hyperactivité).

La liste des aspects négatifs du Coca – Cola est encore longue, mais une chose est sûre, c’est qu’il faut bien mourir de quelque chose … Si on ne boit plus de Coca, car il est cancérigène, on tombera bien sur un autre aliment ou boisson susceptible de l’être. Pour ma part, khalatouma ko bayi !!!

Sur ces paroles fort sages, je vous souhaite un excellente lecture.

** Tchin tchin **

Ndèye Fatou Kane

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s