Publié dans Au Sénégal

La propriété intellectuelle, ce n’est pas une chimère …

ImageEn ce sens que la notion de propriété intellectuelle est bel et bien réelle, qu’elle s’applique à toute oeuvre créée et confère ainsi à son  » propriétaire  » les droits de propriété exclusifs. Jusqu’à ce jour, je n’aurai jamais pensé avoir à pâtir du délit de vol de propriété intellectuelle …

Il faut croire que je vivais dans le monde des bisounours, et que la (dure) réalité allait me kong* cruellement !

Selon l’ONPI (l’Office National de la Propriété Industrielle),  »  la propriété intellectuelle désigne les créations de l’esprit, à savoir les inventions, les oeuvres littéraires et artistiques, et les symboles, noms, images, et dessins et modèles utilisés dans le commerce.

La propriété intellectuelle se divise en deux branches :

  • la propriété industrielle, qui comprend les inventions (brevets), les marques, les dessins et modèles industriels et les indications géographiques
  • et le droit d’auteur, qui se rapporte aux œuvres littéraires et artistiques telles que romans, poèmes et pièces de théâtre, œuvres cinématographiques et musicales ou encore œuvres relevant des arts plastiques. « 

Cela fera bientôt trois ans que je blogue. Ayant décidé de me lancer dans la grande et passionnante aventure du blogging en Juillet de l’année 2010, je voulais avant tout disposer d’un espace où je pourrais écrire à volonté et où les personnes qui me feraient l’honneur de lire mes écrits (et aussi de les partager, c’est selon) me trouveraient, me donneraient leurs avis et suggestions, et aussi échangeraient avec moi sur telle ou telle autre thématique développée dans mes articles. Car le blogging, c’est aussi le partage !

Ledit partage m’a valu bien des déboires … A chaque fois que quelqu’un me disait « Je partage », ou encore « NFK, je peux partager ? », je répondais « Mais bien sûr, quelle question ! C’est fait pour !! », car ne voulant pas limiter mes articles à ma petite sphère bullesque, ça aurait été vraiment égoïste de ma part !

La semaine passée, quelqu’un m’a demandé si je bloggais sur seneweb, l’un des portails d’information sénégalais les plus lus, sinon le plus lu. Je répondis par la négative, car je n’ai qu’un seul blog, à savoir ma petite bulle tant adorée. Un autre ami est venu me dire que j’étais « à l’honneur » sur seneweb et m’a envoyé un lien, en me priant d’aller voir. J’ai cliqué bien entendu sur le lien, curieuse de (sa) voir de quoi il retournait. Quelle ne fut ma surprise de voir un article datant de 2010 et qui figurait sur l’ancien blog, à savoir celui que j’avais sous blogger, qu’un blogueur s’est attribué et n’y a rien changé. Cet article traitait du mariage et de l’obsession des femmes d’aujourd’hui à vouloir se marier coûte que coûte. Par honnêteté, il aurait au moins pu indiquer la source … Mais que nenni ! Il n’a changé aucun mot, aucune virgule, en un mot le texte a été copié tel quel et repris dans seneweb, sous le pseudonyme de Beye De Base. Et ça ne s’arrête pas là ! Ledit article a été re copié ou envoyé par son « auteur » lui – même à quantité de sites sénégalais, qui se sont fait une joie de le publier à leur tour …

Il va sans dire que cette sordide découverte m’a mise hors de moi, et profondément chagrinée … Comme un ami me l’a dit, « au Sénégal, on te vole même ce que tu as dans l’esprit ! » Il n’a pas tort, car tous ces articles que j’écris depuis trois longues années sont le fruit de réflexions, de causeries et de lectures, de rencontres … Alors il est vraiment, mais vraiment trop facile de s’approprier le texte d’autrui … Il m’est arrivé, moi aussi, une ou deux fois si je ne m’abuse, d’avoir lu un texte, l’avoir aimé et publié dans ce blog, en faisant attention de préciser qu’il n’était pas de moi … Quoi de plus normal que d’indiquer la source, car ainsi les lecteurs pourront l’aimer à leur tour et aller consulter d’autres articles de ce site …

Mais nous sommes au Sénégal ! Mon très cher pays, qui, encore une fois, me prouve que je n’ai pas tort en disant que les mentalités DOIVENT CHANGER ! Car comment expliquer le fait que quelqu’un se soit attribué « mon œuvre » et quand je lui ai écrit pour lui demander pourquoi il avait « volé » mon article et que la courtoisie et l’honnêteté la plus totale aurait fait qu’il aurait pu mentionner mon nom, comme auteur. Il me répondit qu’il l’avait trouvé chez quelqu’un d’autre …

Ambiance …

Ce que je retiens de toute cette histoire, c’est qu’à l’avenir, je ferais preuve d’un peu moins de « gentillesse » … Il le faut, car si je n’avais pas accepté que l’on republie mes articles dans quantité de  sites de la place, je n’en serai pas là ! Triste, mais c’est comme ça …

Bonne lecture (et ne copiez pas mdrrrr !)

NFK

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s