Publié dans Bouquinage

Lu et adoré : le Printemps de la Liberté de Nangala Camara

Voulant respecter le quota de quatre livres achetés par semaine, – eh oui, j’en achète trois à quatre toutes les semaines, ou même plus suivant ma santé financière -, j’ai mis dans mon panier le Printemps de la Liberté de Nangala Camara.

ImageLe résumé au dos de l’ouvrage était assez intéressant : une histoire d’amour entre Pessa, l’opposant farouche au régime en place et Wonouplet, l’étudiante aux principes jugés vieillots, mais qui y croit dur comme fer, au nom d’une société plus juste et équitable …

L’histoire se passe en Côte – d’Ivoire. Nangala Camara est lui – même ivoirien, et peut – être a – t – il jugé opportun de relater ce qui se passe chez lui, dans sa terre – mère …

Je trouve la trame du roman assez audacieuse, et même révolutionnaire …

En se sens que s’étant connus sur le chemin de Hambol, la région d’où ils sont tous les deux originaires, Wonouplet et Pessa tisseront des liens faits non seulement d’amour, mais aussi  de respect mutuel et d’admiration pour les qualités intrinsèques de chacun d’eux.

Wonouplet, au gré de ses visites à la « Muette », du sobriquet dont elle a affublé la demeure de Pessa, découvrira que celui – ci est l’auteur du recueil de poèmes aux vers si osés que les étudiants se passent sous le manteau à l’université et dans tous les milieux estudiantins. Il dénonce avec une rare justesse les errements du pouvoir en place qui trompe si éhontément le peuple, du « demi – dieu » et de ses sbires, et de la persécution dont sont victimes les réfractaires à cet ordre établi.

ImageL’œuvre de Nangala Camara est d’autant plus intéressante qu’au – delà de l’histoire d’amour qu’il dépeint entre deux jeunes gens aux idéaux plus que nobles, ce livre est un voyage dans toute la sphère négro – africaine par le biais de la musique, car Louis Armstrong, Billie Holliday, Miles Davis et Ray Charles (pour ne citer qu’eux) accompagnent les soirées littéraires des jeunes amoureux … De même que l’élévation de l’esprit par le biais de la connaissance et de la culture que partagent les deux personnages …

Et au terme de cette exquise aventure, le printemps de la liberté éclora et la population recouvrera avec délectation cette liberté qui lui faisait si cruellement défaut …

Un livre à lire et à faire lire !

Bonne lecture

NFKei

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s