????????????????????????????????????????????????????????????????????Le Burkina Faso est un pays qui me fascine et m’a toujours fascinée … Car c’est bien sûr la patrie de Thomas Sankara, le Président qui du Cap au Caire, n’a jamais été si désintéressé et si préoccupé par le devenir de sa République Voltaïque, avant qu’il ne modifie le patronyme de son pays, l’appelant Burkina Faso – patrie des hommes intègres, à l’issue de la Révolution qu’il a brillamment menée le 4 Août 1983. Cette Révolution fera entrer de plein pied le Burkina Faso dans l’histoire africaine, mais aussi mondiale !

Sankara, à travers ses Comités de Défense de la Révolution, imposera cette Révolution comme un véritable art de vivre, s’imposant austérité, rigueur, fierté, fibre nationaliste, avant de l’étendre à ses compatriotes. Pour exemples, ses visites dans l’administration étaient toujours redoutées, car il faisait preuve d’une méticulosité extrême et vérifiait tout, absolument TOUT !

Avec ses compagnons Henri Zongo, Jean – Baptiste Lingani et Blaise Compaoré, sa Révolution traversera avec succès les frontières du Burkina. Ce Capitaine à l’allure altière, uniforme bien sanglé et bottes claquant au vent, ne laissait personne indifférent. Qu’on l’aime ou qu’on le déteste, Sankara suscitait toujours une réaction. Son discours sur la dette restera dans les annales, comme un grand moment d’anthologie. En effet, lors de la 25e Conférence au sommet des pays membres de l’Organisatcapitaine-thomas-sankara_5299839ion de l’Unité Africaine, il dira ces phrases qui feront mouche : « La dette ne peut être remboursée parce que si nous ne payons pas, nos bâilleurs de fonds ne mourront pas. Par contre, si nous payons, c’est nous qui allons mourir ».

Dès lors, Sankara sera celui qui dérange. Lors d’une visite du Président français en exercice d’alors, François Mitterrand, Sankara assènera encore une fois ses vérités. A partir de là, il deviendra l’ennemi à abattre.

Son meilleur ami, son bras droit, celui qui était son n° 2, sera celui par qui l’ignominie aura lieu. Blaise Compaoré, vu que c’est de lui qu’il s’agit, participera activement à l’élimination de son « meilleur ami » d’alors.

L’on a beau nier, mais les faits sont tenaces et l’histoire ne ment pas. Félix Houphouët Boigny, le Président – sage d’alors, plus âgé des Présidents d’Afrique de l’Ouest et grand chantre de la Françafrique, verra d’un œil mauvais ce jeune Président qui disait tout haut ce que beaucoup de ses pairs pensaient … mais tout bas !

En faisant l’entremetteur, il présentera sa nièce et filleule, Chantal Terrasson de Fougères à Blaise Compaoré. Devenue Mme Compaoré, Chantal, élevée dans le luxe et l’opulence, détournera Blaise de la simplicité et de l’austérité.

La suite on la connaît : Sankara est assassiné le 15 Octobre 1987, par Blaise et ses alliés (CIA, Françafrique et tutti quanti).

BLAISE_COMPAORE (1)A partir de là, Blaise Compaoré règnera sans partage sur son pays. Durant 27 longues années, il asseoira sa domination sur le Burkina Faso. Magistère durant lequel crimes et intimidations auront droit de cité. L’un des assassinats qui reste inoubliable est celui de Norbert Zongo. Journaliste d’investigation, il enquêtait et écrivait des articles salaces, critiquant sans ménagement le régime en place dans son quotidien l’Indépendant. Maquillé en « accident », la mort de Norbert Zongo plongera la population burkinabé dans l’effroi et la consternation. Aidé de son frère et homme à tout faire François Compaoré, Blaise se sentira pousser des ailes.

Le sobriquet dont il est affublé – le pompier « pyromane » – ne lui collera jamais aussi bien. Dans tous les conflits ayant lieu sur le continent africain, on l’appellera à la rescousse, alors qu’en coulisses, il jouait un rôle pernicieux. Du Mali avec les rebelles du MNLA, en passant par le Liberia avec la junte opposant Jonas Savimbi à Charles Taylor ; qui purge actuellement une peine de prison.

Grisé par le pouvoir, Blaise Compaoré fera le geste de trop. Tout comme au Sénégal, il voudra changer un article de la Constitution – l’Article 37 – pour briguer un autre mandat. Après 27 ans de règne !

Le mouvement Balai Citoyen, à l’image du mouvement Yen A Marre au Sénégal, sera mis en place par les rappeurs et activistes Sams’K Le Jah et Smockey pour bouter Blaise Compaoré hors du palais. Il n’y croyait sans doute, car dans ses différentes sorties, il ne cessait de répéter que le peuple était « souverain », tout en ne cachant pas ses vélléités de tripatouillage de la Constitution. Mais c’était sans compter avec le mouvement Cibal et les opposants déterminés à le faire partir, à l’image de Zéphirin Diabré.

SAM_0756Le 30 Octobre 2014 sera le jour de la délivrance. Le peuple, uni comme un seul homme, sortira pour faire entendre sa voix. Blaise sera mis dehors, et depuis se terre en Côte – d’Ivoire, hébergé par son ami Alassane Ouattara.

Pendant ce temps – là, au Burkina Faso, les consultations entre l’armée et les forces politiques se multiplient. Depuis le soulèvement populaire, le général Kouamé Lougué s’est proclamé Président, de même que l’opposant Zéphirin Diabré, ainsi que le Colonel Issac Zida ; sans oublier l’opposante Saran Sérémé. La plus grande confusion règne, et l’on ne sait pas qui dirige réellement.

Mais en tout état de cause, le combat ne doit pas être usurpé, car le peuple s’est battu pour sa libération et il doit être aidé à trouver une solution de sortie de crise, pour le rayonnement de ce pays.

20141103_221337Blaise Compaoré, quant à lui, se terre à Yamoussoukro, la capitale administrative ivoirienne, recevant tous les honneurs dûs à son (ex) rang dans le Giscardium, du nom du bâtiment inauguré par Valery Giscard d’Estaing, ancien Chef d’Etat français.

Une fois que la cacophonie au sommet de l’Etat burkinabé sera élucidée, il conviendrait de se pencher sur le cas de Blaise Compaoré, qui doit être jugé pour tous les crimes qu’il a commis !

Film sur la mort de Norbert Zongo : https://www.youtube.com/watch?v=pIZRrwcm2Lk

Discours de Sankara sur la dette : https://www.youtube.com/watch?v=DbqyXxqcOPE

Joute verbale entre Sankara et François Mitterrand : https://www.youtube.com/watch?v=18AoRhBos4g

Quelques images sur les événements au Burkina : https://www.youtube.com/watch?v=-hMSKSinh7Y

Bonne lecture (et bon visionnage)

NFK

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s