La nouvelle n’est pas mon genre littéraire favori. Il m’est arrivé d’en lire de ci, de là, sans rien en retenir. Pourquoi ? Mon esprit, capricieux qu’il est, a du mal à capter et surtout se souvenir des multiples histoires que renferment les recueils de nouvelles. C’est la raison pour laquelle j’en fais toujours une lecture laborieuse, revenant sans cesse en arrière, ce qui a le don de m’exaspérer.

L’un des rares recueils de nouvelles que j’ai apprécié est Autour de ton cou de Chimamanda Adichie (eh oui, encore elle !), parce que le fil conducteur de cette relique est le Nigeria à travers le regard de différents Nigerians, et j’ai pris énormément de plaisir à naviguer d’une histoire à l’autre, sans difficulté aucune.

11149373_855732161165935_4265222497850535753_nAlors quand j’ai reçu l’ouvrage dont il est question dans ce post, à savoir Chroniques du Congo, j’étais un peu sceptique et je l’ai commencé en traînant les pieds. Quelle ne fut ma surprise !

Déjà le contexte : l’année 2012, le XIVe Sommet de la Francophonie est organisé en RDC. L’occasion est propice pour mettre sous les feux de la rampe ce magnifique pays de l’Afrique Centrale sur les plans diplomatique, culturel, musical, mais aussi … littéraire ! Dix – neuf auteurs, certains confirmés et d’autres publiant pour la première fois, prennent leur plume et content leur Congo à eux, le Congo qu’ils aiment, qu’ils n’aiment pas, celui dont ils rêvent, celui dont ils ont rêvé, et celui dont ils rêveront toujours …

Tout un programme !

Le voyage a donc commencé. Je me suis imaginée, le livre à la main, voguant sur les rives du fleuve Congo, errant dans les dédales de Kin la Belle, compatissant du sort des « shégués » (enfants de la rue) et m’indignant de celui des enfants – sorciers, qui sont injustement accusés des malheurs s’abattant sur leurs familles.

Vous allez sans doute vous dire que j’extrapole un chouya, car il est vrai que je ne parle dans ce blog que des livres que j’ai aimés, mais ce livre occupe une bonne place dans mes meilleures découvertes de 2015 !

Quelques extraits pour vous en rendre compte :

Kihara, la pierre des ancêtres de Albert Kapepa : « L’Histoire écrite n’est que foutaise. Nous n’apprenons rien d’elle. Elle n’est rien d’autre que la voix du vainqueur. Au contraire il existe un nombre insoupçonné d’événements qu’elle a choisi d’ignorer, mais que la tradition orale ancestrale a réussi à conserver à travers les âges […] »

Carrefour des fous du roi de Jean – Luc Malango : « La meilleure des blagues est que la République du Centre est parmi les pays démocratiques qui le sont devenus par la décision d’un dictateur. Les dictateurs révolutionnaires naissent et meurent ici comme des champignons. Sans blagues, je dis plutôt blagues à part […] »

Sept vies de Alain Munguakonkwa : « Mon paradis est tel un marécage. Plus tu t’avances et plus tu t’enlises dans une zone boueuse et sauvage. Sombres secrets, malodorantes bêtises […] »

Je m’arrête là, sinon je noircirai des pages et des pages avec les innombrables extraits qui m’ont plu. Et il y en a des masses ! J’ai stabyloté des passages entiers et rien qu’à les relire fragments par fragments, je me dis que ces nouvellistes et dramaturges ont fait un excellent travail.

Chacun à sa manière, ils ont inséré de la sensibilité dans leurs écrits, de façon à donner au lecteur qui ne s’est jamais rendu dans leur pays, la possibilité d’imaginer les scènes décrites, mais aussi de pouvoir réécrire celles – ci et leur donner une suite. La seule chose que je pourrais déplorer, c’est le style parfois un peu trop académique de certaines nouvelles, qui rend leur lecture fastidieuse, mais il faut bien de tout pour faire un monde, n’est – ce pas ?

C’est aussi cela un bon livre, il vous donne l’envie de le réécrire et quand vous y êtes plongé, vous oubliez que ce n’est que de la fiction !

Parole d’une junky reader !

Bonne lecture !

NFK

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s